Nokia ne parle plus de téléphones mobiles

le
0

Les résultats annuels présentés ce 23 janvier par le finlandais sont un avant goût de ce que sera le groupe sans ses smartphones. Les ventes de terminaux ont chuté de 29 % en un an.

Une page se tourne chez Nokia. Le finlandais prépare la cession de sa divisions «Terminaux et Services» à Microsoft, pour 5,44 milliards d'euros, en numéraire. Pour la première fois, cette activité est traitée dans la catégorie des «discontinued operations» (activités cédées) dans ses résultats annuels présentés jeudi. Le chiffre d'affaires total des ventes de mobiles et smartphones du groupe accuse une baisse de 29 % sur un an, à 10, 7 milliards d'euros, pour une perte opérationnelle divisée par trois à 590 millions d'euros. Mais Nokia n'a pas donné le détails de ses ventes de portables, alors qu'au troisième trimestre le groupe avait mis en avant une hausse de 19 %, avec 8,8 millions de Lumia (ses smartphones) écoulés dans le monde en trois mois. Au quatrième trimestre, le finla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant