Nokia chute en Bourse, ses nouveaux modèles déçoivent

le
0
LES NOUVEAUX MODÈLES DE NOKIA DÉÇOIVENT LES INVESTISSEURS
LES NOUVEAUX MODÈLES DE NOKIA DÉÇOIVENT LES INVESTISSEURS

par Tarmo Virki et Sinead Carew

HELSINKI/NEW YORK (Reuters) - Nokia et Microsoft ont dévoilé mercredi de nouveaux "smartphones" considérés comme la dernière chance du groupe finlandais de reprendre pied sur ce segment stratégique, mais l'accueil des investisseurs a été glacial, l'action Nokia chutant de près de 13%.

L'ex-numéro un mondial des téléphones portables et le géant américain des logiciels ont présenté ensemble les nouveaux modèles de la gamme Lumia à New York avant une démonstration destinée à des acteurs du secteur à Helsinki, où se trouve le siège de Nokia.

Le Lumia 920 et le Lumia 820 de Nokia seront équipés de la dernière version du système d'exploitation Windows Phone, dont Microsoft espère faire un rival crédible de l'iOS d'Apple et de l'Android de Google.

Leur présentation est cependant loin d'avoir convaincu les analystes: à Helsinki, l'action Nokia a terminé la journée en baisse de 12,95%, à 1,99 euro, et sur le Nasdaq, le titre Microsoft était inchangé à la mi-journée.

L'enjeu de ce lancement est bien plus important pour le finlandais que pour son partenaire américain. Un échec des nouveaux Lumia auprès des consommateurs pourrait condamner Nokia, déjà très affaibli, et porter un sérieux coup à la stratégie de Microsoft sur le marché du mobile.

Le Lumia 920 est doté d'un écran de 4,5 pouces (11,43 cm), plus grand que ceux des précédents modèles de la gamme, et d'un appareil photo de 8,7 mégapixels, comparable à ceux de la concurrence. Mais Nokia et Microsoft ont mis en avant la technologie "Pureview", censée améliorer la netteté des photos, et les fonctions de "réalité augmentée" qui permettront par exemple d'obtenir en temps réel des informations sur les lieux filmés avec le Lumia.

UNE ÉVOLUTION PLUS QU'UNE RÉVOLUTION ?

"Le Lumia 920 ressemble davantage à une évolution des téléphones Lumia existants qu'à la révolution que nous attendions de voir émerger de la collaboration entre Nokia et Microsoft", a commenté Ben Wood, directeur de la recherche du cabinet d'études CCS Insight.

Les deux groupes, a-t-il ajouté "vont devoir dépenser des sommes folles en marketing et proposer les nouveaux téléphones à des prix extrêmement bas".

Cette présentation intervient alors que plusieurs autres grands acteurs du marché des hautes technologies s'apprêtent à lancer de nouveaux modèles: Motorola Mobility, racheté par Google, devait lui aussi présenter son dernier smartphone ce mercredi, Amazon.com va dévoiler sa nouvelle tablette Kindle Fire jeudi et Apple officialisera probablement la sortie de la dernière version de son iPhone lors d'une conférence de presse prévue le 12 septembre.

Samsung Electronics a de son côté présenté fin août le premier smartphone fonctionnant avec la nouvelle version du système d'exploitation mobile Windows Phone 8.

Nokia a accusé une perte opérationnelle de plus de trois milliards d'euros au cours des 18 derniers mois et la dégradation rapide de ses ventes et de ses finances l'a obligé à supprimer 10.000 emplois et à poursuivre ses cessions. Sa part du marché mondial des smartphones a plongé à moins de 10%, contre 50% avant la sortie du l'iPhone en 2007.

Les téléphones Windows ne représentent que 3,7% du marché mondial des smartphones, selon Strategy Analytics, contre 68% pour Android et 17% pour l'iOS d'Apple.

Microsoft espère qu'un succès du Lumia convaincra d'autres fabricants de téléphones et opérateurs de soutenir le système Windows Phone 8, qui promet des performances plus rapides et un écran d'accueil personnalisable.

Nokia a précisé que les prix des Lumia 920 et 820 et le calendrier de leur commercialisation seraient dévoilés ultérieurement, marché par marché.

Juliette Rouillon et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant