Nokia bat le consensus dans les réseaux mais la Chine inquiète

le
0
 (Actualisé avec précisions, commentaire, résultats d'Alcatel, 
cours) 
    par Jussi Rosendahl 
    HELSINKI, 11 février (Reuters) - Nokia  NOKIA.HE  a publié 
jeudi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes pour ses 
activités d'équipements de réseaux, sa principale division, mais 
il a averti que les déploiements de nouveaux réseaux mobiles en 
Chine, un marché clé, devraient commencer à ralentir cette 
année.  
    Dans les équipements de réseaux, qui représentent désormais 
plus de 90% de son chiffre d'affaires, le groupe finlandais a 
annoncé une marge d'exploitation en hausse à 14,6% au quatrième 
trimestre, contre 14,0% un an plus tôt et un consensus Reuters 
de 13,8%. 
    Le chiffre d'affaires net du groupe a en revanche baissé de 
3% à taux de change constants, à 3,609 milliards d'euros.  
    "Ils n'ont donné aucune prévision pour cette année et tout 
ce qu'ils ont dit sur les perspectives, c'est que la demande 
(dans les réseaux) semblait plutôt faible. On est un peu dans le 
brouillard", a commenté Mikael Rautanen, analyste d'Inderes 
Equity Research.  
    "Mais les résultats sont bons, la division réseaux se porte 
très bien, et Alcatel a lui aussi publié de très bons 
résultats", a-t-il ajouté.  
    Pour sa dernière publication avant d'être absorbé par Nokia, 
Alcatel-Lucent  ALUA.PA , dont le finlandais détient désormais 
plus de 91% du capital, a en effet signé un quatrième trimestre 
solide, marqué par une hausse de 4% de son chiffre d'affaires à 
changes constants et une nette amélioration de sa marge 
opérationnelle.   
     
    ALCATEL-LUCENT INTÉGRÉ SUR DE BONNES BASES 
    L'équipementier franco-américain, dont Nokia a entamé 
l'intégration mi-janvier, a retrouvé en 2015 une santé 
financière, affichant pour la première fois depuis la fusion qui 
lui a donné naissance en 2006 un flux de trésorerie positif de 
660 millions d'euros sur l'exercice.  
    Après deux ans et demi de cure d'austérité et de coupes dans 
ses effectifs dans le cadre du plan Shift, Alcatel-Lucent a 
renoué avec les bénéfices, affichant un résultat net part du 
groupe positif de 361 millions à comparer à une perte de 118 
millions en 2014. 
    De son côté, Nokia affiche un bond de 46% sur un an de son 
bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre, à 734 millions 
d'euros, un chiffre proche des attentes des analystes, grâce 
entre autres à l'encaissement de retards de paiements de brevets 
de Samsung.  
    Le groupe propose un dividende annuel de 16 centimes d'euro 
par action et un dividende exceptionnel de 10 centimes par 
action, à comparer à un consensus de 19 centimes par action.  
    Il a expliqué qu'il présenterait des prévisions 2016 pour 
l'ensemble de ses activités d'équipements de réseaux à 
l'occasion de la publication de ses résultats du premier 
trimestre.  
    Le rachat d'Alcatel-Lucent doit permettre à Nokia de 
rivaliser avec le numéro un mondial des équipements de réseaux, 
le suédois Ericsson  ERICb.ST  et le chinois Huawei  HWT.UL  
dans un contexte de pressions croissantes sur les prix avec la 
décélération du marché mondial et d'intensification de la 
concurrence.  
    A la Bourse d'Helsinki, l'action Nokia gagnait 2,08% à 5,41 
euros dans les premiers échanges. A Paris, Alcatel-Lucent 
prenait 1,32% à 3,06 euros.  
     
 
 (avec Tuomas Forsell, Mia Shanley et Anna Ringstrom à Helsinki, 
Gwénaëlle Barzic à Paris; Patrick Vignal et Marc Angrand pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant