Noël : tout un repas au Champagne

le
4
Champagne Boizel by Adeline all rights reserved
Champagne Boizel by Adeline all rights reserved

(Relaxnews) - Quoi de plus festif que des bulles qui pétillent de l'apéritif jusqu'au dessert à Noël. Le repas tout au Champagne est un délice que bon nombre de gastronomes aiment s'offrir durant les fêtes de fin d'année. Voici six étiquettes de maisons qui conviendront à toutes les tables. 

Champagne Boizel by Adeline
Ce coffret, imaginé pour les fêtes par la créatrice de bijoux Adeline Roussel, renferme un flacon de Champagne, à servir idéalement à l'apéritif, lorsque caviar et crustacés coifferont les toasts. Cette cuvée sans dosage se démarque par des bulles fines et vives. La bouteille qui arbore un dessin digne de Bollywood avec son éléphant indien, est commercialisée en édition limitée à 500 exemplaires. 

Prix : 48,50 euros

La Caisse-Cave Ruinart

Pour se simplifier la vie, et le déroulé du repas, quoi de mieux que le coffret de fin d'année de la maison Ruinart, puisque celui-ci rassemble les bouteilles iconiques, à savoir R de Ruinart, Ruinart Rosé ou Ruinart Blanc de Blancs. Les adeptes des bulles peuvent ainsi composer leur propre caisse et adapter le service selon les plats. 

Prix : à partir de 285 euros

Le coffret de six cuvées Blanc de blancs Grand Cru 2006 Duval-Leroy
Le Champagne Blanc de blancs est un choix qui s'impose à l'heure des fêtes de fin d'année. Car l'occasion impose de déguster un Champagne raffiné. La Maison Duval-Leroy le sait et a donc concocté un coffret avec six cuvées qui pourront être servies durant tout le repas. La fraîcheur et l'élégance du Chardonnay accompagneront avec goût notamment la chair noble d'un poisson, d'autant si celle-ci est nappée d'une sauce aux agrumes. 

Prix : 490 euros le coffret

Champagne Henriot le magnum Cuve 38
Un contenant idéal pour ceux et celles qui veulent étonner leurs convives avec un repas tout au Champagne. Pratique donc. Cette cuvée rafraîchira avec finesse un plateau de fromages de chèvre, sinon le service du foie gras. Le nectar est 100% Chardonnay.

Prix : 500 euros

Champagne Jacquinot & Fils Symphonie 2006
La famille Jacquinot sera un choix au moment du service du saumon fumé avec ce millésime 2006, construit sur le Chardonnay et le Pinot noir, des cépages qui apportent respectivement fraîcheur et rondeur. Les oenophiles pourront servir ce Champagne à l'apéritif au moment de souhaiter Joyeux Noël. Sinon, pour un repas tout au Champagne, cette étiquette accompagnera la traditionnelle dinde. 

Prix : 30 euros

Champagne Ayala Blanc de blancs 2007
Certains gastronomes voudront jouer la carte du tout au même Champagne. La tâche peut paraître compliquée. Mais, la cuvée Blanc de blancs 2007 de la maison Ayala peut réussir ce pari. Car le nectar est une quintessence du Chardonnay, puisqu'il est issu des meilleurs crus de la Côte des Blancs, terre de prédilection pour ce cépage. Le Champagne a été vieilli sur lies durant six ans en cave et a reçu un faible dosage. Il pourra donc être servi à l'apéritif, mais aussi sur des poissons nobles, des crustacés ou une volaille rôtie.

Prix : 47 euros

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gnapi le mercredi 12 nov 2014 à 11:48

    Bref une non info (on se doute qu'il y du millésimé, qu'on peut y mettre plusieurs centaines d'EUR pour faire un repas au champ' ...) pour simplement distraire ou pour ces quelques personnes coupées de la réalité.Un peu à l'image de bourso qui se coupe de plus en plus de la réalité.

  • gnapi le mercredi 12 nov 2014 à 11:46

    Ca commence bien : "Quoi de plus [...] à Noël." sans point d'interrogation. Ensuite une dépêche à contre-courant des autres sur ces fêtes de fin d'année où l'on lit que le pouvoir d'achat va restreindre les envies. La dernière en date est un modèle du genre :http://www.boursorama.com/actualites/plus-d-un-francais-sur-quatre-redoute-la-facture-de-noel-046064373eba44f0552790207d47196b

  • gnapi le mercredi 12 nov 2014 à 11:44

    Décidemment, bourso ne fait plus dans la qualité. Après ses forums où les participations futiles priment sur celles ayant une valeur ajoutée (et qui se font censurer lorsqu'elles ne sont pas assez dans la tendance), les dépêches relaxnews ...

  • lsleleu le mercredi 12 nov 2014 à 10:58

    J'ai quelques copains au RSA je vais leur communiquer cet article ça ne les fera que baver !