Noël rebat les cartes du marché du jouet français

le
0
Hasbro cède la première place au profit de Mattel, alors que Lego passe n° 3 devant Playmobil.

Le marché du jouet a repris des couleurs l'an passé. Après un millésime 2012 marqué par un recul des ventes (- 2%), fabricants et distributeurs ne cachent pas leur soulagement à l'heure du bilan. «Avec un marché qui devrait finir autour de + 1%, 2013 marque le retour à la croissance pour le secteur, estime Franck Mathais, directeur des ventes de La Grande Récré, deuxième distributeur en France. Même si ce n'est pas l'euphorie, c'est plutôt une performance notable dans la conjoncture actuelle.»

À l'inverse de 2011, portée par le phénomène des toupies Beyblade (Hasbro), 2013 a été marquée par le succès des tablettes et des jouets high-tech et par la résistance des jouets traditionnels, qu'il s'agisse de jeux de construction (Lego, Playmobil) ou de société.

Achats tardifs

Malgré la crise, les enfants ont donc été épargnés par les arbitrages de leurs ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant