Noël : près de la moitié des Français ont commencé leurs emplettes

le
0
Près d'un Français sur dix (9,2%) confie avoir fait moins d'achats de Noël depuis les attentats du 13 novembre. (Iakov Filimonov/shutterstock.com)
Près d'un Français sur dix (9,2%) confie avoir fait moins d'achats de Noël depuis les attentats du 13 novembre. (Iakov Filimonov/shutterstock.com)

(Relaxnews) - Près de 1 Français sur 2 s'est adonné au shopping de Noël au cours de la semaine du 23 au 29 novembre, d'après un sondage réalisé par Toluna pour le magazine LSA, dévoilé ce mercredi 2 décembre. Cela représente une baisse de fréquentation de 1,3 point par rapport à la même période l'an dernier.

Plus globalement, environ six consommateurs sur dix (61,5%) ont commencé à préparer leurs cadeaux de Noël. Là aussi, une baisse de 1,8 point a été constatée par rapport à la même époque en 2014. Une tendance notamment liée au climat morose dû aux attentats du 13 novembre.

Près d'un Français sur dix (9,2%) confie d'ailleurs avoir fait moins d'achats de Noël depuis le tragique événement. Un taux qui atteint les 13,7% en Ile-de-France. Le sentiment d'insécurité est mentionné par une majorité de sondés pour expliquer cette baisse des achats (58,5%), devant le manque d'envie de consommer (44%) et le besoin d'être solidaires avec les victimes (23,5%).

"Les Français sont encore sous le choc et aucun rattrapage global n'est encore constaté deux semaines après les attentats. Cependant, 9 Français sur 10 veulent encore offrir des cadeaux à Noël, et 7 parents sur 10 doivent compléter la liste de leurs enfants. Les prochaines semaines permettront de voir si l'envie de faire plaisir reprend le dessus", indique Philippe Guilbert, directeur général de Toluna.

Le sondage Toluna a été réalisé en ligne en France les 29 et 30 novembre derniers auprès d'un échantillon de 1.502 personnes âgées de 18 ans et plus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant