Noël Mamère claque la porte d'Europe Ecologie-Les Verts

le
3
Noël Mamère claque la porte d'Europe Ecologie-Les Verts
Noël Mamère claque la porte d'Europe Ecologie-Les Verts

Il a pris ses distances à plusieurs reprises. Cette fois, il claque la porte. Noël Mamère, l'annonce dans une interview au «Monde», publiée ce mercredi : «J'ai décidé de quitter EELV, parce que je ne reconnais pas le parti que j'ai représenté à la présidentielle de 2002.» «Notre parti ne produit plus rien : il est prisonnier de ses calculs et de ses clans. Nous sommes devenus un syndicat d'élus», gronde le député-maire de Bègles (Gironde).

«J'ai le sentiment d'assister à une immense régression. Nous avons abandonné notre fonction de lanceur d'idées pour devenir un parti comme les autres, obsédé par ses jeux d'appareil», poursuit Mamère, qui prévient : «A se soumettre et à chercher des arrangements, il ne faudra pas s'étonner si notre électorat nous couvre de goudron et de plumes.»

Il ne votera pas le budget 2014

Cette annonce intervient après de multiples coups de semonce. La figure d'EELV, qui a réalisé en 2002 le meilleur score d'un écologiste à l'élection présidentielle avec 5,25% des voix, a tour à tour boudé les journées d'été d'EELV, dénoncé la «soumission des écologistes au gouvernement», parlé de «grande opération d'enfumage» à propos des annonces sur la transition énergétique et demandé à son parti de ne pas voter le budget 2014.

Dans son interview au «Monde», le député-maire de Bègles réaffirme d'ailleurs qu'il ne votera pas le prochain budget. «Je voterai contre, parce que je considère que le compte n'y est pas, notamment sur la transition énergétique. La conférence environnementale n'était qu'un trompe-l'oeil». Il s'interroge également sur «l'utilité» des écologistes au gouvernement. Ils «passent leur temps à accepter ce qui ne correspond pas au projet qu'ils sont censés porter. Vous trouverez toujours des arguments pour dire qu'on fait avancer les choses, mais c'est à la marge».

Il dénonce le «clan Duflot»

L'élu s'insurge également du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • h.castel le mercredi 25 sept 2013 à 11:56

    J'espère que son "ethique" va le pousser à demissionner du parlement où il a été élu comme Vert

  • a.guer le mercredi 25 sept 2013 à 10:35

    bon débarras !

  • paumont1 le mercredi 25 sept 2013 à 10:31

    Pour une fois je suis entièrement d'accord avec Mamère, L'écologie avait tout pour être un projet porteur d'espoir et de renouveau, Hollande et d'autres avant lui en on fait une machine à collecter de nouveaux impôts, une machine à collecter des voix, mais aucun projet de société n'en est sorti, hélas! ce qui prouve que l'écologie doit rester hors du champ politique...