Noël Le Graët prend la défense de Karim Benzema et affiche son optimisme

le
0
Noël Le Graët prend la défense de Karim Benzema et affiche son optimisme
Noël Le Graët prend la défense de Karim Benzema et affiche son optimisme

En pleine tournée médiatique, Noël Le Graët a réaffirmé mercredi son soutien à Karim Benzema dans les colonnes de L'Equipe, tout en soulignant le potentiel des Bleus avant l'Euro 2016 et la relation particulière qu'il entretient avec Didier Deschamps.

Noël Le Graët avait un message à faire passer et il l’a martelé partout où il est passé ces dernières heures. En pleine tournée médiatique, le président de la Fédération française de football a accordé un entretien à L’Equipe datée de mercredi. Il y revient sur le cas Benzema, confirmant que l’attaquant du Real Madrid n’était pas sélectionnable tant qu’il serait mis en examen dans l’affaire de chantage à la sextape auprès de Mathieu Valbuena. Mais l’ancien maire de Guingamp réitère sa volonté de protéger le joueur des attaques extérieures. « Vous êtes partis trop loin dans l’accusation à mon avis, estime Le Graët en visant ouvertement les journalistes. J’ai peut-être le réflexe de défendre de trop, c’est possible (...) Si on fait une justice par rapport à l’opinion publique ou aux médias, on n’est pas bien. Moi, je suis bien dans ma peau. »

« Valbuena est irréprochable »

Pour le boss de la 3F, la présence de Benzema parmi les vingt-trois joueurs appelés à disputer l’Euro 2016 avec l’équipe de France ne nuirait pas forcément au soutien populaire dont elle bénéficiera pour cette compétition disputée sur son sol. « Vous connaissez le foot : s’il est sélectionnable et joue bien, les gens l’apprécieront. A un moment, il faudra trancher. » Trancher entre deux joueurs opposés dans cette affaire et qui traversent des moments compliqués, chacun pour des raisons différentes. « Il faut que je les voie tous les deux, souffle Le Graët. J’ai un contact assez régulier avec ces garçons. J’ai vu Valbuena il n’y a pas longtemps à Lyon et je lui ai dit qu’il fallait qu’il travaille bien pour revenir au top. Il a besoin d’oublier cette affaire et de s’intégrer davantage à Lyon. En équipe de France, il est irréprochable. »

« Je ne suis jaloux d’aucune autre équipe »

Le Graët le sait, Benzema et Valbuena ont largement participé au renouveau de l’équipe de France depuis l’Euro 2012. Voilà pourquoi devoir faire sans eux en juin prochain rendrait la tâche des Bleus plus compliquée. D’autant que l’ambition est élevée. « L’objectif, c’est de gagner, bien évidemment, clame le plus haut dirigeant du football français. On a, dans notre effectif, des joueurs titulaires dans les meilleurs clubs européens. Presque tous réussissent de façon extraordinaire. Je ne suis jaloux d’aucune autre équipe. (...) Sans blessure, on a l’un des meilleurs effectifs d’Europe. »

« J’ai une telle estime pour Deschamps »

Un des meilleurs effectifs mais aussi l’un des sélectionneurs les plus compétents. Ce n’est un secret pour personne, le duo Le Graët - Deschamps travaille main dans la main pour amener l’équipe de France au plus haut niveau possible. Et même les rumeurs d’intérêt extérieur pour l’ancien entraîneur de Monaco n’entament pas l’optimisme forcené du président de la FFF. « J’ai prolongé son contrat pour éviter que l’on spécule sur son avenir avant le début de la compétition. Après, ce sera toujours son choix. Mais j’ai une telle estime pour lui. J’espère qu’il restera jusqu’en 2018 et même au-delà. Il a les qualités pour être président un jour (...) Il y a un contrat. On ne le jette jamais par la fenêtre. Le problème ne se pose pas aujourd’hui. Moi, je voudrais qu’il fasse une deuxième Coupe du Monde. On est super bien ensemble. » Le Graët aimerait pouvoir en dire autant de Benzema et Valbuena...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant