Noël : le budget des Français en baisse de 4,5%

le
0
Jeanette Dietl/shutterstock.com
Jeanette Dietl/shutterstock.com

(Relaxnews) - Un moral pessimiste en raison de la récession économique auquel s'ajoute la crainte d'une baisse de pouvoir d'achat, les Français ont décidé d'être prévoyants pour 2015 et de réviser à la baisse leur budget attribué à Noël. D'après l'étude de référence du cabinet Deloitte, les consommateurs dépenseront 518 euros, soit un repli de 4,5% par rapport à 2013.

La page de la crise économique n'est pas encore tournée. Les fêtes de fin d'année se prépareront une nouvelle fois dans la crainte d'un prochain repli du pouvoir d'achat. Les consommateurs veulent donc anticiper pour éviter d'être dans le rouge dès le 1er janvier.

Ils célèbreront bel et bien Noël, mais ils réviseront à la baisse leurs dépenses concernant les loisirs et les sorties, de l'ordre de 17,7%. La bourse pour ce poste s'établit à 48 euros. Même le repas, qui d'habitude est chasse gardée chez les Français, fera les frais d'une coupe dans les dépenses. Ces derniers prévoient de servir un repas à 168 euros, soit 3,3% moins cher qu'en 2013. 

Toujours autant de cadeaux pour les enfants

Autre budget de taille lors des fêtes de fin d'année : les cadeaux. Si les consommateurs prévoient une baisse de leurs dépenses de 2,7%, avec une bourse estimée à 303 euros, les Français continueront de respecter leurs habitudes en préservant les enfants. Ils leur accorderont chacun 45 euros en moyenne. Les jouets de construction, les jouets éducatifs et les livres sont respectivement les trois types de produits que déballeront le plus les petits au pied du sapin. 

Les conjoints n'ont pas non plus de soucis à se faire à ce sujet, ce qui est moins le cas pour le reste de la famille. Les autres membres recevront des présents d'une valeur moyenne de 22 euros (-12%). Les adultes recevront des livres, mais aussi du chocolat, sinon du parfum ou des cosmétiques. 

Les derniers jours avant le jour J s'annoncent bondés dans les magasins, précise l'étude Deloitte. 57% des achats seront réalisés en décembre : 39% lors de la première quinzaine et 18% lors de la seconde. 

Cette étude a été réalisée auprès de plus d 17.000 consommateurs dans 17 pays de l'Europe de l'Ouest, de l'Est et de l'Afrique du Sud. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant