Noël approche, attention aux jouets !

le
0
En 2015, 13% des jouets contrôlés étaient dangereux. 
En 2015, 13% des jouets contrôlés étaient dangereux. 

Quand on parle de produits dangereux, on pense rarement aux rayons jouet des supermarchés. Et pourtant... Mardi, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a annoncé que sur un total de 12 200 actions de contrôle effectuées, 13 % des produits avaient été déclarés non conformes à la réglementation ou dangereux. Plus de 200 000 jouets ont ainsi été détruits par la répression des fraudes. Le pourcentage est en baisse par rapport à 2014 (où 16,4 % des jouets contrôlés étaient dangereux), il reste toutefois important. Quelques conseils pour mieux repérer et éviter ces jouets.

Quels sont les risques ?

Les principales causes de dangerosité repérées pour l'année 2015 sont d'abord les petits éléments présents dans les jouets destinés aux moins de trois ans, qui peuvent provoquer des étouffements s'ils sont ingérés. Vient ensuite l'accessibilité au rembourrage des peluches, et les risques chimiques liés à la présence de phtalates dans les jouets en plastique, indique la DGCCRF. Le dernier risque en date est celui du vol de données. L'apparition de jouets fonctionnant via une application smartphone, comme Smart Toy Bear de Fisher Price, favorise le piratage de données personnelles. D'après la Cnil, « ces produits ne disposent pas toujours d'une vraie culture de la sécurité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant