Nobel de médecine : les cellules souches à l'honneur

le
0
Le comité Nobel a distingué le Japonais Shinya Yamanaka et le Britannique John B. Gurdon pour leurs découvertes ouvrant la voie à la médecine régénérative par thérapie cellulaire et au clonage.

Le jury du prix Nobel de Médecine a mesuré tout l'impact que devraient avoir à l'avenir les travaux du Japonais Shinya Yamanaka et du Britannique John Gurdon qui viennent d'être recompensés. Leur recherche sur la transformation des cellules adultes en cellules souches susceptibles de régénérer les tissus de l'organisme pourrait bouleverser tout le domaine thérapeutique pour les maladies liées au vieillissement, du cancer, à l'infarctus, en passant par le diabète et la maladie de Parkinson. «Leurs découvertes ont révolutionné notre compréhension de la manière dont les cellules et les organismes se développent», écrit le comité Nobel.

John Gurdon, 79 ans, et Shinya Yamanaka, 50 ans, vont se partager une récompense de huit millions de couronnes (929.000 euros). Ces deux scientifiques, qui ne sont pourtant pas de la même génération, s'inscrivent dans la même lignée conceptuelle, en montrant que l'on peut faire remonter le temps à la matière vivante, aux cellul

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant