Noah ne se préoccupe pas des " états d'âme des uns et des autres "

le
0
Noah ne se préoccupe pas des " états d'âme des uns et des autres "
Noah ne se préoccupe pas des " états d'âme des uns et des autres "

Le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis a réagi aux propos de Gaël Monfils, qui s'était dit " pas content " de jouer le premier tour face au Canada en Guadeloupe. L'ancien vainqueur de Roland Garros n'a pas souhaité alimenter la polémique.

Les propos de Gaël Monfils sont arrivés jusqu’aux oreilles de Yannick Noah. Défait en quart de finale de l’Open d’Australie en quatre sets par Milos Raonic (6-3, 3-6, 6-3, 6-4), la « Monf » avait subi les foudres de Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat aux Sports, après avoir affirmé qu’il n’était « pas content » de disputer le premier tour de la Coupe Davis en Guadeloupe face au Canada début mars. Ce dernier avait affirmé que la « Monf » aurait mieux fait de « se taire » et de « respecter Yannick Noah et la Fédération Française de Tennis sans faire le moindre commentaire ». Un recadrage corsé.

Noah : « Monfils a peut-être eu un coup de chaud »

Le capitaine de l’équipe de France n’a, lui, pas souhaité hausser le ton. Le capitaine des Bleus s’est contenté de botter en touche : « Nous avons pensé que jouer en Guadeloupe était une bonne idée. Nous allons jouer sur terre battue pour des raisons techniques qui se comprennent. Nous y allons pour gagner face au Canada. Allez les Bleus ! Après les états d’âme des uns et des autres, sur le court, ou en dehors du court, voilà... »

Yannick Noah a poursuivi sa mise au point en expliquant « qu’il sélectionnerait les meilleurs joueurs. Ceux qui sont partants pour notre projet. C'est-à-dire de ramener la Coupe Davis en France. Le reste ne m’intéresse pas ». Et il ne compte pas alimenter la polémique avec le quart de finaliste du dernier Open d’Australie : « Je ne vais pas communiquer par presse interposée avec Gaël. Je me caille à Grigny, il a peut-être eu un coup de chaud en Australie. Je n’en sais rien ». Le natif de Sedan, présent à Grigny (Essonne) pour son association « Fête le Mur », a concédé qu’il s’expliquerait avec Gaël Monfils « en interne » pour arrondir les angles.  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant