Noah n'a pas aimé les propos de McEnroe

le
0
Noah n'a pas aimé les propos de McEnroe
Noah n'a pas aimé les propos de McEnroe

Yannick Noah, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, a tenu à recarder John McEnroe suite aux propos qu'il a tenus sur Gaël Monfils après sa demi-finale perdue à l'US Open. Suite à la demi-finale de l'US Open entre Gaël Monfils et Novak Djokovic, où le Français avait adopté une attitude qui en avait surpris plus d'un en optant parfois pour des retours de service toute en désinvolture, ou encore en effectuant des services-volés sur seconde balle. Durant le match, John McEnroe avait déclaré à la télévision américaine qu'il trouvait ce comportement "non professionnelle". Des propos qui n'ont pas plu à tout le monde, à commencer par Yannick Noah, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis qui a tenu à mettre les choses au clair en marge de la rencontre entre la Croatie et la France : "Je n'ai pas la même lecture que John McEnroe et pas le mêmes intérêts. Lui veut faire de l'audience, moi je veux protéger mon joueur. J'ai deux, trois trucs à dire à John" a-t-il déclaré dans des propos rapportés par L'Equipe. "S'il l'avait fait, on criait au génie" "Moi, j’ai trouvé ça hyper intéressant de voir de tels choix tactiques, a poursuivi le vainqueur de Roland Garros 1983. Il n’était pas loin de faire un truc de malade, et s’il l’avait fait, on criait au génie. C’est très facile de perdre avec les honneurs : tu fais ce qui est correct et tout le monde est content. De temps en temps, il faut tenter quelque chose. A Toronto, il joue contre Djokovic, perd 6-3, 6-2 et personne ne dit rien, juste que l’autre est trop fort. Et là, il tente quelque chose. C’est incroyable ce décalage avec ce que j’ai lu et entendu, comme si le gars avait décidé avant le match «Tiens, je vais perdre». Noah a bien l'intention de mettre son poulain dans les meilleurs dispositions mentales avant d'affronter la Croatie, à Zadar, dès vendredi.    
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant