NKM : «Tout cela va laisser des cicatrices profondes»

le
1
INTERVIEW - Pour l'ancienne ministre, Nathalie Kosciusko-Morizet, la médiation d'Alain Juppé est une «bonne nouvelle».

LE FIGARO.- Souhaitez-vous participer au travail de la médiation Juppé?

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET.- Le simple fait que la médiation soit envisagée est la première bonne nouvelle à l'UMP depuis plusieurs jours. En faisant appel à Alain Juppé, concepteur et fondateur de notre parti, nous réaffirmons tous que l'UMP est notre bien commun. Et nous voulons le conserver. Aujourd'hui, la question majeure n'est pas la composition de la commission Juppé, mais la recherche d'un accord sur l'organisation de ses travaux. Je soutiens depuis le début cette médiation comme j'ai soutenu la démarche d'Alain Juppé depuis bien longtemps. C'est parce que sa proposition d'une troisième voie ne s'est pas concrétisée en juillet dernier que je me suis lancée dans la campagne. Par la suite, je n'ai pas pris position entre l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le vendredi 23 nov 2012 à 19:23

    Surtout si celle dernière se met à l'ouvrir...!!!! Elle est dangereuse elle !