NKM se rapproche d'une candidature à Paris

le
0
À quatorze mois des municipales, la députée maire de Longjumeau se refuse à confirmer ce qu'elle qualifie de «rumeur».

La route de l'Élysée passe-t-elle par Paris? À quatorze mois des municipales, la question taraude Nathalie Kosciusko-Morizet. La députée maire de Longjumeau (Essonne) a fait une entrée fracassante le week-end dernier dans le sondage Ifop-Journal du Dimanche sur les intentions de vote des Parisiens en 2014. Créditée de 28 % des suffrages au premier tour, et de 44 % au deuxième, elle fait jeu égal avec François Fillon dans un scénario à six listes (UMP, PS, EELV, Front de gauche, UDI, MoDem, FN).

Dans les rangs socialistes, on s'efforce de ne voir que le bon côté des choses: la victoire d'Anne Hidalgo est certaine dans toutes les hypothèses. Mais la dauphine du maire de Paris se prépare à lui succéder depuis plus de trois ans, et elle n'a aujourd'hui aucun rival crédible au PS.

NKM, elle, n'a même pas eu besoin de descendre dans l'ar...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant