NKM s'offusque de la peopolisation des politiques... dans "Closer"

le
0
Je suis pour le respect de la vie privée, d'autant que c'est aussi le respect de la vie privée du conjoint, déclare NKM dans Closer.
Je suis pour le respect de la vie privée, d'autant que c'est aussi le respect de la vie privée du conjoint, déclare NKM dans Closer.

Nathalie Kosciusko-Morizet n'aime pas le mélange des genres. Et c'est paradoxalement dans une longue interview au magazine Closer

que la vice-présidente déléguée des Républicains s'est émue de la peopolisation de la vie politique. "Je suis pour le respect de la vie privée, d'autant que c'est aussi le respect de la vie privée du conjoint. C'est déjà dur pour lui d'être avec quelqu'un dans la lumière", estime-t-elle, évoquant son époux. "Je suis contre la peopolisation de la vie politique", assène-t-elle encore.

Pourtant, NKM n'a pas hésité, alors en pleine campagne pour les municipales à Paris en mars 2014, à prendre la pose avec ses deux fils dans le magazine Gala

. "Sur mes enfants, j'ai un peu évolué. Je ne les mets pas en avant, mais je ne les cache plus non plus", déclare-t-elle à Closer. La députée de l'Essonne a aussi laissé Paris Match

la photographier, enceinte, se livrant sur son futur accouchement et l'allaitement. Avec le recul, "cette photo, je ne la regrette pas. Mais je ne la referais pas aujourd'hui, car je n'en aurais plus besoin", lance NKM. Encore enceinte, et toujours dans Paris Match, elle avait joué les nymphes, habillée d'une robe vaporeuse, lors d'une séance photo bucolique dans la forêt en 2005.

NKM succède à Mélenchon

Abordant son image "distante" et l'anecdote de ses "bottes Hermès" ? une paire à 1 700 euros...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant