NKM s'offre encore "un buzz à la con"

le
0
Nathalie Kosciusko Morizet est candidate à la primaire des Républicains.
Nathalie Kosciusko Morizet est candidate à la primaire des Républicains.

Alors que les primaires, de gauche ou de droite, se profilent, chaque candidat, déclaré ou pas, fourbit ses armes. Tente de convaincre. Et livre quelques éléments de sa privée, car la présidentielle est aussi (d'abord ?) la rencontre d'un homme (ou d'une femme) et d'un peuple. Nathalie Kosciusko-Morizet s'est prêtée au petit jeu de la confession sur RTL. L'exercice est balisé, les questions impertinentes attendues.

La première est inoffensive : NKM avoue bien volontiers qu'elle est "nulle en imitations".  "Je trouve que les gens qui m'imitent sont en général assez mauvais. Ça doit être sur le chromosome Y l'imitation politique. Il n'y a pas beaucoup de femmes qui font de l'imitation politique non plus. Les hommes sont meilleurs pour les blagues que les femmes. À part Roselyne Bachelot." Une petite confidence sans conséquence, puis soudain, le journaliste la déporte sur un terrain plus glissant.

Pourquoi choisir ?

À la question plutôt "Ricard ou pétard", voilà que l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy se lâche : "La question, c'est qu'est-ce que ça fait le mélange du Ricard et du pétard ? On a envie de répondre pourquoi l'un ou l'autre ? Il y en a d'autres qui pourraient poser la question pourquoi choisir ?"

Deuxième question : "Plutôt film d'horreur ou film pornographique ?" "Non mais attendez c'est comme le Ricard ou le pétard, pourquoi choisir ? Ça...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant