NKM renonce à briguer la présidence de l'UMP

le
0
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET RENONCE À LA PRÉSIDENCE DE L'UMP
NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET RENONCE À LA PRÉSIDENCE DE L'UMP

PARIS (Reuters) - L'ancienne ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a annoncé qu'elle renonçait à briguer la présidence de l'UMP, n'ayant pas rassemblé un nombre suffisant de parrainages, mardi, dernier jour pour le dépôt des candidatures.

Son retrait, après celui de Xavier Bertrand, qui revendiquait pourtant 8.200 parrains, renforce la perspective d'un duel entre Jean-François Copé et François Fillon.

A la question, avez-vous recueilli assez de parrainages, la députée UMP de l'Essonne a répondu "malheureusement non".

"Hier soir, au dernier pointage, j'étais à un peu moins de 7.000 et même avec le courrier du jour, ça ne passera pas", a dit Nathalie Kosciusko-Morizet sur Europe 1.

"Je le regrette parce que je n'ai pas fait cette campagne pour les parrainages, pour les collectionner, pour les échanger, pour les marchander, j'ai fait cette campagne pour être candidate et pour porter mes idées jusqu'au bout", a-t-elle ajouté.

Les candidats doivent déposer ce mardi 7.924 parrainages pour pouvoir être candidat à la tête du principal parti de droite.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant