NKM relance le photovoltaïque 

le
0
La ministre de l'Écologie dévoile le nouveau dispositif visant à favoriser l'innovation et le «made in France».

Les professionnels de la filière solaire française attendaient avec impatience ces dispositions depuis le début de l'année. Nathalie Kosciusko-Morizet dévoile pour Le Figaro les nouvelles règles du jeu pour les grandes installations, supérieures à 100 kilowatts crête (KWc) soit plus de 1000 m2 de panneaux photovoltaïques. Celles-ci passeront par une série d'appels d'offres dont les dernières modalités ont été arbitrées ce week-end à Matignon.

L'objectif, explique «NKM», est de stimuler l'essor d'une technologie photovoltaïque made in France. «Le dispositif précédent (avec des tarifs du rachat de l'électricité photovoltaïque par EDF très favorables, NDLR) favorisait le volume et le prix. Les entreprises se sont portées sur les technologies standards.» Le nouveau dispositif vise à développer des technologies innovantes à haut rendement sur lesquelles «les entreprises françaises sont bien positionnées», poursuit la ministre de l'Écologie. «Nous n'av

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant