NKM prête à aider les entrepreneurs sociaux

le
0
La candidate UMP à la mairie de Paris est la première à signer le pacte proposé par le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves). Leur but : travailler pour l'intérêt général en favorisant notamment l'insertion de personnes en grande difficulté.

Au fin fond du 18e arrondissement, dans les ateliers de l'entreprise Ares, Nathalie Kosciusko-Morizet a signé hier le pacte présenté par le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves). La candidate UMP à la mairie de Paris est la première à le faire. Christophe Nadjovski pour les écologistes devrait suivre, ainsi qu'Anne Hidalgo pour le PS et Christian Saint-Étienne pour l'UDI.

Ce pacte contient six mesures concrètes en faveur de l'entrepreneuriat social. Les candidats qui le signent s'engagent par exemple à favoriser l'émergence d'innovations sociales et environnementales, réorienter les marchés publics vers la création de valeur sociale et environnementale ajoutée sur le territoire, mettre en place une poli...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant