NKM ne croit pas à une candidature écolo en 2012

le
0
Pour la ministre du Développement durable, Hulot veut surtout faire avancer ses idées.

«Vous ne pouvez pas parler d'un jugement négatif des écolos !» Invitée dimanche du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», Nathalie Kosciusko-Morizet a défendu bec et ongles le Grenelle de l'environnement lancé par son prédécesseur Jean-Louis Borloo. «Le Grenelle, c'est 268 engagements et ils seront tous intégralement tenus», a martelé la numéro quatre du gouvernement en admettant qu'« une remobilisation est nécessaire » pour concrétiser le Grenelle dans son intégralité. Une remobilisation qui, toutefois, ne permettra pas de relancer la taxe carbone, proposée un temps par le gouvernement avant d'être enterrée. « On n'a pas réussi pour le moment, admet NKM. J'en ai parlé avec le président de la République, qui a été beaucoup déçu du manque de soutien des formations politiques.» Le débat pourrait-il ressurgir à l'occasion de la campagne de 2012 ? «Non», répond la ministre de l'Écologie.

«C'est un parti alibi »

Pour autant, NKM ne croit pas à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant