NKM mobilise pour «l'alternance» à Paris

le
0
L'ex-ministre de l'Écologie espère bénéficier de la dynamique de primaires ouvertes, malgré le coût de l'opération.

Rendez-vous était donné dimanche à midi au premier étage de la brasserie Chez Oscar, à trois pas de la place de la Bastille, au croisement des IIIe, IVe, XIe et XIIe arrondissements de Paris, tous ancrés à gauche. Nathalie Kosciusko-Morizet y a convié les 77 élus UMP qui avaient signé un appel en sa faveur, avant qu'elle n'annonce son intention de se présenter aux primaires de la droite en vue des municipales de 2014. Beaucoup sont élus des XVe, XVIe et XVIIe.

Devant eux, l'ex-porte-parole de Nicolas Sarkozy et ministre de l'Écologie sous François Fillon a précisé qu'au terme «reconquête» couramment utilisé par la droite parisienne, elle préférait celui de «l'alternance», source de «respiration» pour les Parisiens. NKM a ajouté ne pas vouloir d'une campagne qui ne soit basée «que sur la critique, mais plutôt sur des projets». Pour autant, l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant