NKM : «Les amis de Juppé peuvent compter sur moi»

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet estime «vain de vouloir imiter Sarkozy».

François Fillon devait être dimanche l'invité de rentrée du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro». L'ancien premier ministre a finalement décliné l'invitation et c'est Nathalie Kosciusko-Morizet, elle aussi candidate à la présidence de l'UMP, qui s'est pliée à l'exercice. L'ancienne ministre de l'Écologie n'a certainement pas vocation à jouer les utilités, ni dans les médias ni dans la compétition interne à l'UMP. Face à François Fillon et Jean-François Copé, elle veut «incarner la troisième voie à l'UMP».

Pour parvenir à ses fins, l'ancienne porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy doit d'abord réunir avant le 18 septembre les 7 924 parrainages qui valideront sa candidature. «C'est notre priorité pour les quinze jours qui viennent», confiait-elle avant l'émission, se félicitant de voir son travail de l'été payer. «Les taux de retour sont très bons, notamment dans toutes les régions où notre caravane est passée depuis début août», se f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant