NKM : «Il faut supprimer la fonction de Premier ministre»

le , mis à jour à 08:35
6
NKM : «Il faut supprimer la fonction de Premier ministre»
NKM : «Il faut supprimer la fonction de Premier ministre»

Candidate à la primaire de la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite une modernisation des institutions et met en garde contre les « manœuvres politiques ».

Un chef de l'Etat affaibli dans les sondages, une méfiance vis-à-vis des partis, l'ordre établi contesté dans la rue. Nos institutions sont-elles en crise ?

NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET.Chacun peut le constater : l'exécutif ne gouverne plus, le Parlement manque de moyens et les citoyens ne se sentent ni impliqués, ni écoutés. C'est le message des abstentionnistes et de Nuit debout, le sentiment que le monde politique fonctionne avec des règles du siècle passé, à une époque où tout le monde gère sa vie avec son smartphone. Il doit revoir son logiciel radicalement.

Que préconisez-vous ?

Il faut régénérer nos institutions. Comme à chaque fois dans l'histoire de la République, cette réforme doit partir des Français. Je souhaite la création d'une assemblée constituante qui réfléchirait à la modernisation de nos institutions, comme en 1789 ou en 1945.

Quelles institutions voulez-vous remettre en cause ?

Il existe un organe censé représenter la société civile : le Conseil économique, social et environnemental. Sauf que ça ne marche pas. Il faudrait le remplacer par une chambre des Citoyens. Elle fonctionnerait comme une plate-forme en ligne et permettrait à chacun de soumettre une proposition de loi qui, dès lors qu'elle recueillerait au moins 500 000 signatures d'électeurs inscrits, serait obligatoirement débattue devant le Parlement.

Faut-il revoir la représentation parlementaire ?

Ce serait logique. On irait vers 200 sénateurs et 400 députés (NDLR : contre 348 et 577). Les députés seraient élus avec une part de proportionnelle permettant la représentation de tous les courants politiques dans l'hémicycle. Par ailleurs, avec le temps, notre régime s'est présidentialisé. Autant en prendre acte en supprimant la fonction de Premier ministre. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cacous il y a 7 mois

    100 députés et ZERO sénateur ça suffit !

  • lolin il y a 7 mois

    Sur le nombre de parlementaires et sénateurs elle à raison, toutefois, mois je pense qu'avec 100 sénateurs , c'est suffisant et et 3 députés par département aussi.

  • JODHY il y a 7 mois

    sait plus quoi inventer

  • s.thual il y a 7 mois

    Elle veut coucher ? Eh y a déjà pénurie de logement.....

  • M4189758 il y a 7 mois

    JPi - Quant au surnombre des députés et sénateurs c'est un tout autre problème et facile à résoudre...si on connait la division par deux.

  • M4189758 il y a 7 mois

    JPi - Elle a une belle façon de nous chambrer, nous les citoyens. Les romains avait un tribun de la plèbe disposant 'à sa guise' d'un droit de veto. Ça marchait très bien et ça ne coûtait rien aux citoyens.