NKM et Hidalgo hostiles à la voiture dans Paris

le
0
Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet auraient-elles une même intention de bouter la voiture individuelle à essence hors de Paris ? C'est ce qui ressort des programmes des deux principales candidates à la mairie de Paris.

En matière de transport intra muros, les priorités de la candidate socialiste, répétées à chaque coin de rue, ce sont «les circulations douces», pour une mobilité «durable et agréable». La sémantique est d'inspiration écologiste. Elle désigne en règle générale les modes de circulation sans moteur: marche à pied, vélo, roller, trottinettes... Si l'on en croit l'équipe socialiste, les déplacements en vélo ont déjà été multipliés par deux entre 2001 et 2010. En ce temps de campagne, Anne Hidalgo se déplace pour sa part en voiture électrique, une élégante Bluecar designée par le constructeur italien Pininfarina. Car outre la circulation douce, l'électrique à la cote. Hidalgo, qui a présenté dimanche son programme de 200 pages, promet ain...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant