"NKM" esquisse un projet national pour sa conquête de Paris

le
2
LE PROJET DE NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET RETIENT SEPT PRIORITÉS POUR LA CONQUÊTE DE PARIS
LE PROJET DE NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET RETIENT SEPT PRIORITÉS POUR LA CONQUÊTE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate de l'UMP à la mairie de Paris pour 2014, a présenté mardi sept priorités pour la capitale largement axées sur des thématiques nationales comme la sécurité, l'économie ou encore les horaires de travail.

L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, qui n'a jamais caché ses ambitions présidentielles, fusionne dans son projet les enjeux nationaux, locaux et municipaux pour la conquête de la ville, dirigée depuis plus de dix ans par les socialistes.

"Après avoir voyagé, après avoir comparé, après avoir écouté, le temps est venu de vous présenter mon projet. Avec, à l'esprit, le contexte national. La politique ne sait plus donner du sens. Le gouvernement navigue à vue", a déclaré "NKM" selon le texte de son discours.

L'actuelle maire de Longjumeau se présentera dans le XIVe arrondissement, où elle serait battue au second tour pour la candidate PS Carine Petit, selon une enquête publiée mardi par Libération et réalisée par l'institut Polling Vox et par l'Observatoire du changement politique.

Dans son projet, Nathalie Kosciusko-Morizet place la sécurité en tête et propose notamment de doubler le nombre de caméras de vidéosurveillance, à 2.000, de créer une police de quartier et de rétablir les arrêtés anti-mendicité.

Elle entend mettre en avant l'économie de la capitale, pour laquelle elle veut développer une stratégie notamment axée sur les nouvelles technologies numériques.

Nathalie Kosciusko-Morizet propose aussi de lancer "une révolution des horaires", allusion au débat sur le travail le dimanche pour lequel des décisions sont attendues fin novembre.

Partant du constat que les Parisiens vivent et travaillent avec des horaires élargis, la candidate propose d'ouvrir plus de magasins le soir et le dimanche, d'étendre les horaires des crèches ou encore ceux des transports en commun.

Ancienne ministre de l'environnement, "NKM" développe également dans ce projet sa vision d'un plus Paris durable où le nombre de construction de logements sera doublé.

Au sujet des transports, elle entend, comme sa rivale socialiste Anne Hidalgo, freiner l'utilisation du diesel dans la capitale en limitant l'accès des poids lourds les plus polluants et en éradiquant le diesel de la flotte municipale.

Nathalie Kosciusko-Morizet, désormais soutenue par la maire du VIIe arrondissement Rachida Dati, a présenté à la mi-octobre ses chefs de file pour les municipales en évinçant le chiraquien Jean Tibéri, maire historique du Ve arrondissement.

Le président de l'UMP Jean-François Copé a indirectement critiqué mardi l'ancienne ministre du gouvernement Fillon en déclarant que les 55 millions d'euros de collecte de l'écotaxe, hérités de cette époque, représentaient un coût "aberrant" pour l'Etat.

Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mardi 5 nov 2013 à 18:13

    Que je suis content de ne pas vivre à Paris, pour ne pas avoir à voter pour cette fille !

  • fortunos le mardi 5 nov 2013 à 18:07

    avec ce qu elle nous a fait avec Ecomouv,je ne la souhaite pas a la tete de la capitale,que cette incapable reste ou elle est!!