"NKM" accuse la droite de l'UMP d'?uvrer à sa défaite à Paris

le
9
NKM CRAINT UN "SABOTAGE" DE LA PRIMAIRE UMP À PARIS PAR L'AILE DROITE DU PARTI
NKM CRAINT UN "SABOTAGE" DE LA PRIMAIRE UMP À PARIS PAR L'AILE DROITE DU PARTI

par Sophie Louet

PARIS (Reuters) - Nathalie Kosciusko-Morizet a accusé mardi l'aile droite de l'UMP d'oeuvrer à sa défaite à la primaire pour l'élection municipale à Paris dans l'espoir de lui faire payer ses prises de position contre la "droitisation" du parti et sur le mariage homosexuel.

L'épisode remet en lumière la fracture idéologique, jamais réduite, qui mine le premier parti d'opposition depuis la défaite de Nicolas Sarkozy en 2012 et a resurgi lors du conflit entre Jean-François Copé et François Fillon.

D'un côté la "ligne Buisson", du nom du conseiller de l'ex-président qui avait orienté sa campagne sur des thèmes identitaires portés par le Front national, de l'autre, une ligne gaulliste, rassembleuse, ouverte sur le Centre.

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui fut en 2012 la porte-parole de campagne du président sortant, avait accusé Patrick Buisson, après la défaite, d'avoir voulu faire "gagner Charles Maurras", figure de l'extrême droite, plutôt que Nicolas Sarkozy.

La députée de l'Essonne, qui a publié en 2011 un ouvrage contre l'extrême droite, "Le Front antinational", critique dans la "droitisation", une "lepénisation" selon plusieurs politologues, une "tactique de marketing politique" - reproche adressé notamment à Jean-François Copé.

A ses yeux, l'attaque de Guillaume Peltier, l'animateur du courant de "La Droite forte" qui a appelé à voter contre elle à Paris, est une nouvelle manifestation du "parti de la défaite".

"C'est le buisson qui cache la forêt", a-t-elle lancé mardi lors d'une conférence de presse, en allusion à Patrick Buisson.

"La Boîte à idées", courant minoritaire de l'UMP, va jusqu'à évoquer une "fatwa".

NKM CRAINT DES "SABOTAGES"

Guillaume Peltier, vice-président de l'UMP qui a adhéré au parti en 2009 après avoir été membre du Front national et du Mouvement pour la France (MPF), reproche à Nathalie Kosciusko-Morizet de s'être abstenue lors du vote sur le mariage gay et de heurter ainsi les convictions et valeurs des militants parisiens, majoritairement traditionalistes.

"La méthode qui consiste à pointer quelqu'un et à dire 'Voilà la bête à abattre", je l'ai déjà rencontrée, c'était face au Front national", a dit Nathalie Kosciusko-Morizet, favorite pour affronter la socialiste Anne Hidalgo à Paris en 2014.

"Il y en a qui voudraient faire la démonstration qu'on ne peut gagner qu'en droitisant, que l'horizon de la droite, ce serait l'alliance avec le Front national. Je combats cette idée et je combats ces personnes", a-t-elle souligné.

Le premier tour de la primaire UMP à Paris se déroulera du 31 mai au 4 juin, un éventuel second tour du 7 au 10 juin, avec à peine 9.000 électeurs inscrits mardi. L'inscription sur les listes des électeurs, qui aurait dû être clôturée le 28 mai, a été repoussée au 3 juin pour tenter d'en accroître le nombre.

La candidate craint que des "groupes extrémistes", liés au collectif de "La Manif pour tous" opposé au mariage gay, ne "sabotent" la primaire, en s'inscrivant massivement par exemple.

"LES DÉMONS DE LA DIVISION"

Les difficultés de Nathalie Kosciusko-Morizet n'émeuvent pas outre mesure ses trois rivaux opposés au "mariage pour tous": Franck Margain, vice-président du Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin, Jean-François Legaret, qui a participé à des rassemblements de "La Manif pour tous", et le copéiste Pierre Yves Bournazel, dont la cote grandit.

"La droite parisienne, qui est une droite dure, jurait ses grands dieux qu'elle chasserait les démons de la division. Ils reviennent au galop...", commente un élu de la capitale.

Le copéiste Claude Goasguen, député-maire du XVIe arrondissement, a déploré le réveil des "penchants suicidaires de certains à droite", fustigeant dans le courant de Guillaume Peltier, largement vainqueur à l'élection interne de novembre dernier, "la Droite la plus bête".

Jean-François Copé, qui participera dimanche à la manifestation parisienne contre le mariage homosexuel, a estimé dans Le Monde que Guillaume Peltier y était "allé un peu trop fort sur la forme". Son bras droit Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée, a lui clairement désavoué ses propos.

Nathalie Kosciusko-Morizet, soutenue par François Fillon, s'est affichée samedi dernier au Parc des Princes aux côtés de Nicolas Sarkozy qui, assure-elle, "veut l'alternance à Paris". Elle devait recevoir mardi le soutien officiel de Bernadette Chirac, l'épouse de l'ancien président et maire de Paris.

Edité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le mardi 21 mai 2013 à 18:40

    Voter pour d'autres candidats ump que NKM c'est saboter l'élection? hum...

  • manx750 le mardi 21 mai 2013 à 18:40

    La droite de l'UMP n' pas le droit de s'exprimer pour NKM ? Seule l'aile socialiste a le droit à la parole ? pas d'autre commentaire, c'est trop pathétique cette UMP...

  • manx750 le mardi 21 mai 2013 à 18:38

    Ben voilà : laisser le peuple trancher, c'est saboter une élection ! Bravo NKM ! elle a fait son choix en faveur du mariage homo ; les electeurs n'ont pas le droit de faire le leur en fonction des choix des candidats ? NKM est decidemment très proche des sectataires du PS et du gouvt !

  • cavalair le mardi 21 mai 2013 à 18:37

    en plus Politechnicienne ceux qui ont diriges la France pendant 100 ans et qui ont perdus toutes les guerres en 100 ans

  • cavalair le mardi 21 mai 2013 à 18:36

    oui oui oui il faut qu'eelle perde. Elle est socialiste ainsi que son mari, encarte du PS et ancien elu PS. Il faut eliminer la gauche meme dans notre parti.

  • M1617344 le mardi 21 mai 2013 à 18:20

    non pas faire fuir mais récupérer des électeurs potentiels ; excusez ! !

  • M1617344 le mardi 21 mai 2013 à 18:14

    Sans être aucunement influencé par Patrick Buisson ni , qui que ce soit d 'autres d'ailleurs , il est clair que Nkm doit être éliminée ; n'affirme - t elle pas à qui veut l'entendre , sa préférence pour les marxistes plutôt que de faire fuir beaucoup d' électeurs potentiels vers la mère le Pen .......

  • cacciat4 le mardi 21 mai 2013 à 18:08

    et vous voulez ça merçi???

  • cacciat4 le mardi 21 mai 2013 à 18:07

    decidément cette droite est bien toujours malade