Nissan veut augmenter sa production en Corée du Sud après le Brexit

le
0
    SEOUL, 17 août (Reuters) - Nissan Motor  7201.T  souhaite 
augmenter la production de monospaces Rogue depuis son usine 
Renault  RENA.PA  en Corée du Sud, à l'heure où la remontée du 
yen rend les exportations depuis le Japon moins 
concurrentielles. 
    Le yen a gagné 20% face au dollar cette année dans le 
sillage de la décision des Britanniques de quitter l'Union 
européenne, affectant les exportateurs. Le won sud-coréen a lui 
gagné 7,4% face au dollar à la même période. 
    "Nous avons reçu la demande d'augmenter la production de 
Rogue de 8.000 véhicules cette année", a dit à Reuters le 
directeur général de la filiale coréenne du groupe, Renault 
Samsung Motor, Park Dong-hoon, ajoutant que le groupe était 
encore en train de déterminer s'il allait parvenir à satisfaire 
le surplus de demande. 
    Nissan visait précédemment une production de 125.000 Rogue 
en Corée du Sud pour 2016, a-t-il précisé. 
    Le modèle est le véhicule sportif du groupe le plus vendu 
aux Etats-Unis, où ses ventes ont progressé de 14% au premier 
semestre par rapport à l'année précédente, avec 182.181 
véhicules vendus. 
    Il est produit en Corée du Sud, au Japon et aux Etats-Unis. 
 
 (Hyunjoo Jin et Dahee Kim; Julie Carriat pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant