Nissan prévoit une hausse de ses ventes et de ses profits

le
1
Nissan prévoit une hausse de ses ventes et de ses profits
Nissan prévoit une hausse de ses ventes et de ses profits

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan Motor a annoncé vendredi une hausse d'un tiers de son bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre et anticipe une croissance de 28% de ce solde sur l'exercice 2012-2013, entamé le 1er avril, grâce au dynamisme de ses ventes dans les pays émergents.

Le bénéfice d'exploitation de la période janvier-mars, quatrième trimestre de l'exercice 2011-2012, a augmenté de 33% à 118,1 milliards de yens (1,15 milliard d'euros), à comparer au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui donnait 120 milliards.

Le bénéfice net du quatrième trimestre a augmenté de 145% à 75,3 milliards de yens.

Pour l'exercice 2012-2013, le deuxième constructeur automobile japonais anticipe un bénéfice d'exploitation de 700 milliards de yens et un bénéfice net de 400 milliards.

Nissan, dont Renault détient 43,4% du capital, a fait mieux que ses compatriotes Honda et Toyota durant l'exercice écoulé, récoltant les fruits de sa stratégie centrée sur les marchés émergents tels que la Chine et la Russie.

Il est en outre parvenu à reconstituer sa chaîne d'approvisionnement plus vite que ses concurrents après le séisme du 11 mars 2011 au Japon et les inondations en Thaïlande.

Il a enfin eu largement recours aux pièces importées pour les voitures qu'il assemble au Japon, tirant parti de la hausse du yen.

Sur l'exercice 2011-2012, le bénéfice d'exploitation a augmenté de 1,6% à 545,84 milliards de yens, alors que celui de Honda a chuté de 60% et celui de Toyota a fléchi de 24%.

Les ventes de ses concessionnaires ont progressé de 15% l'an passé pour inscrire un nouveau record à 4,88 millions de véhicules, la demande progressant dans tous les grands marchés, l'Europe y compris. Pour l'exercice 2012-2013, Nissan projette une hausse de ses ventes de 10,4%, à 5,35 millions de véhicules.

Le constructeur veut conserver cette dynamique commerciale en lançant toutes les six semaines jusqu'en mars 2017 soit un nouveau modèle, soit un modèle existant remodelé.

L'alliance Renault-Nissan a annoncé la semaine dernière un accord qui lui permet de prendre le contrôle d'AvtoVAZ, le premier constructeur automobile russe, dont Renault détenait déjà 25% depuis 2008.

L'action Nissan a terminé en hausse de 3,34% à 804 yens en Bourse de Tokyo vendredi. Elle a gagné plus de 12% depuis le début de l'année, soit la moitié environ de la hausse de Toyota, tandis que Honda a progressé de 16%.

Chang-Ran Kim, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5845659 le vendredi 11 mai 2012 à 09:32

    Le patron de Renault Nissan préfère que Nissan fait des bénéfices au lieu de Renault puisqu'il y a moins d'imposition au Japon et sa prime sera plus forte.Donc pour lui Renault stagnera et un jour ou l'autre Nissan prendra la majorité chez Renault et les emplois en France terminé ! ! !