Nissan Leaf, la dure réalité de l'électrique

le
0
Depuis que l'auto joue de la batterie, elle trouve plus d'écho dans les médias que de réalité dans nos rues. Expérience de l'usager avec la fantomatique voiture de l'année 2011.

Elle existe bien puisque je l'ai rencontrée. J'ai même passé quelques jours au volant de cette authentique voiture électrique, la première de l'histoire susceptible de rivaliser avec son alter ego thermique. Du moins, c'est ce qu'elle prétend, et cela valait bien un test complémentaire autre que la cinquantaine de kilomètres qui nous avait été proposée l'an dernier en Suisse. Si Toyota fut le premier à commercialiser une automobile hybride, Carlos Ghosn pourra être fier de laisser son nom dans les annales en étant le premier à lancer une vraie voiture électrique, c'est-à-dire conçue entièrement autour de cette motorisation et non simplement dérivée d'un modèle thermique existant.

Faut-il distinguer la robe pour souligner une nouvelle technologie? Là est la question. Ma réponse - toute personnelle - est que cette carrosserie est d'une franche laideur. Certes, elle doit envelopper des éléments techniques un peu différents avec un moteur plus compact à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant