Nissan et Dongfeng sortiraient les camions de leur coentreprise

le
0
NISSAN ET DONGFENG SCINDERAIENT L'ACTIVITÉ POIDS LOURDS DE LEUR COENTREPRISE
NISSAN ET DONGFENG SCINDERAIENT L'ACTIVITÉ POIDS LOURDS DE LEUR COENTREPRISE

PEKIN (Reuters) - Nissan Motor et Dongfeng Motor Group vont scinder l'activité poids lourds de leur coentreprise chinoise pour la céder à la maison mère publique de Dongfeng, ouvrant la voie à la production locale de voitures Renault et Infiniti et à un éventuel rapprochement entre Dongfeng et Volvo dans les camions, rapporte lundi le site internet sina.com.

L'activité de voitures de Nissan dans la coentreprise restera intacte, tout comme son accord avec Dongfeng Automobile dans les petits utilitaires, précise sina.com, citant des sources non identifiées.

L'hypothèse d'une alliance entre Dongfeng et Volvo dans les camions est régulièrement évoquée depuis plusieurs années mais aucun des deux industriels n'a communiqué récemment sur le sujet.

Pour obtenir le feu vert de Nissan, Dongfeng pourrait autoriser le constructeur japonais à produire sa marque haut de gamme Infiniti et des modèles Renault dans le cadre de leur coentreprise.

Aucun porte-parole de Dongfeng n'a pu être joint dans l'immédiat. Un représentant de Nissan a déclaré que le groupe ne disposait pas d'informations sur un accord.

Dans le cadre d'un tel accord, Dongfeng Motor reprendra l'activité de poids lourds à compter du 1er juillet, précise l'article de sina.com. Il ne donne aucun détail sur le calendrier d'un accord Dongfeng-Volvo, ni sur celui de la production d'Infiniti et de Renault.

Volvo a rompu il y a plusieurs années une alliance avec China National Heavy-Duty Truck en raison de la faiblesse des ventes de celle-ci.

Fang Yan et Ken Wills, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant