NISSAN dément les accusations de tricheries sur ses moteurs Diesel

le
0

(AOF) - Nissan a réagi aux déclarations du ministère coréen de l'Environnement (MEO) qui accuse le constructeur automobile de tricheries sur son véhicule Nissan Qashqai, concernant les normes d'émissions polluantes. Jonathan Adashek, chef des communications chez Nissan a confirmé hier que les 814 Nissan Qashqai vendus en Corée ont été correctement homologués tel que requis par le MEO.

Il a déclaré : "Les essais et les conclusions tirés par le MEO sont incompatibles avec celles d'autres organismes de réglementation qui ont eux-mêmes effectué des tests rigoureux. Les autorités de l'UE ont conclu que les véhicules Nissan testés- y compris le Qashqai -sont conformes aux normes d'homologation ".

Et ajoute : "Nissan est déçu par les déclarations du MEO et nie fermement que tout méfait a eu lieu". "Nous sommes en train de répondre à la MOE sur leurs conclusions et nous continuerons à travailler en toute transparence avec eux afin qu'ils comprennent bien la situation en ce qui concerne le système de moteur du Qashqai."

Pour rappel, le MEO a demandé au constructeur japonais le rappel des 814 véhicules diesel pour fraude sur les émissions polluantes. L'amende encourue s'élève à environ 250 000 euros.

Cette affaire tombe mal pour le groupe alors que Nissan a annoncé semaine dernière devenir le principal actionnaire de Mitsubishi. 

Le japonais, dont Renault est le principal actionnaire (43,4 % du capital) a acquis 34% au capital de Mitsubishi Motors Corp (MMC) pour 237 milliards de yens, soit près de 2 milliards d'euros. Carlos Ghosn, le PDG de Nissan, a profité de la faible valorisation de sa proie. 

En effet, le sixième groupe automobile japonais a perdu près de la moitié de sa valeur depuis qu'il a reconnu, le 19 avril, la falsification de tests d'économies de carburant sur quatre modèles...


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant