Nissan chercherait à porter ses parts dans Renault à 25% ou plus

le
3
NISSAN SOUHAITERAIT PORTER SES PARTS DANS RENAULT À 25% AU MOINS
NISSAN SOUHAITERAIT PORTER SES PARTS DANS RENAULT À 25% AU MOINS

(Reuters) - Nissan souhaite porter sa participation dans Renault à 25% ou davantage pour contrer l'ingérence de l'Etat français dans l'alliance Renault-Nissan, rapporte le journal Nikkei dans un article daté de mardi.

Nissan pourrait essayer en outre de diluer les droits de vote de Renault à moins de 40% pour contenir l'influence de l'Etat français, précise le quotidien japonais.

Le constructeur automobile japonais a réuni lundi un conseil d'administration pour évoquer notamment l'équilibre des pouvoirs avec Renault au sein de l'alliance entre les deux groupes mais n'a rien dit sur ce qui a émergé du débat entre ses administrateurs.

Renault détient 43,4% du capital de Nissan et le groupe japonais possède en retour 15% de Renault, mais aucun droit de vote. La crise a éclaté au grand jour au printemps, la décision de l'Etat de monter au capital de Renault pour s'assurer les droits de vote doubles de la loi Florange ayant été vue comme rompant le délicat équilibre de l'alliance fondée en 1999.

(Rédaction de Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 le mardi 1 déc 2015 à 06:08

    La magouille, toujours la magouille !! De la part de gens qui n'ont jamais travaillé et qui ne connaissent, depuis des décennies, que des budgets en déficit, on ne peut pas attendre autre chose. Le monde de l'entreprise leur est aussi étranger qu'un couteau pour une poule....

  • M9095115 le lundi 30 nov 2015 à 21:54

    Ce gouvernement de nuls va encore une fois chercher à tout prix à detruire nos entreprises.

  • M348281 le lundi 30 nov 2015 à 20:58

    L'économie va montrer qu'elle est plus forte que les états .