Nissan bat le consensus grâce à la vigueur de la demande

le
0
    * Bénéfice d'exploitation à Y192,6 mds au T3, meilleur 
qu'attendu 
    * Les marchés nord-américains et d'Europe de l'Ouest en 
forme 
    * Production en hausse au Japon pour approvisionner les USA 
 
 (Actualisé avec précisions sur les résultats, déclarations des 
dirigeants, cours) 
    par Naomi Tajitsu 
    YOKOHAMA, Japon, 10 février (Reuters) - Nissan Motor 
 7201.T  a annoncé mercredi une hausse de 24%, plus forte 
qu'attendu, de son bénéfice d'exploitation trimestriel et 
confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice clos fin 
mars, la progression de ses ventes en Amérique du Nord comme en 
Europe occidentale compensant des effets de change défavorables 
sur les marchés émergents. 
    Le deuxième constructeur automobile japonais par le chiffre 
d'affaires, allié du français Renault  RENA.PA , a réalisé sur 
la période octobre-décembre, troisième trimestre de son exercice 
fiscal, un bénéfice d'exploitation de 192,6 milliards de yens 
(1,49 milliard d'euros), alors que le consensus Thomson Reuters 
I/B/E/S le donnait à 178,66 milliards. 
    Les résultats du trimestre incluent des charges de 26,8 
milliards de yens liées à la faiblesse du peso mexicain et 
d'autres monnaies face au dollar américain.  
    Le groupe explique que les ventes de pick-up et de SUV aux 
Etats-Unis et la progression de la demande en Europe devraient 
lui permettre d'atteindre son objectif d'un bénéfice 
d'exploitation annuel de 730 milliards de yens, en hausse de 24% 
par rapport à l'exercice précédent.  
    "Nous prévoyons qu'une demande solide pour nos nouveaux 
modèles et la tendance encourageante en Amérique du Nord et en 
Europe occidentale, conjuguées à la poursuite des gains de 
productivité, compenseront un contexte défavorable sur certains 
marchés et sur les changes, principalement sur les marchés 
émergents", a déclaré à la presse Joji Tagawa, vice-président 
exécutif du groupe. 
    Nissan maintient sa prévision de taux de change pour 
l'exercice en cours à 119,4 yens pour un dollar.  
    A la Bourse de Paris, l'action Renault gagnait plus de 5% 
après ces annonces. A Tokyo, le titre Nissan avait fini en recul 
de 1,81% avant la publication des comptes trimestriels.  
         
    RELANCE DES EXPORTATIONS VERS LES ETATS-UNIS 
    Confronté simultanément à demande en forte hausse aux 
Etats-Unis et en baisse au Japon, Nissan fait partie des 
constructeurs nippons contraints de relancer la production de 
lignes mises à l'arrêt dans l'archipel pour alimenter le marché 
américain.  
    Ses usines d'Amérique du Nord produisant déjà son très 
populaire Rogue (la version américaine du X-Trail) à plein 
régime, le groupe va ainsi mobiliser à partir du printemps ou du 
début de l'été une usine du sud du Japon pour assembler ce 
crossover à destination des Etats-Unis.  
    Il a aussi commencé à produire le Rogue en Corée du Sud, là 
encore pour approvisionner les concessionnaires américains. 
    D'autres constructeurs japonais disposant pourtant 
d'importantes capacités à l'étranger sont en train de 
rééquilibrer leur production dans l'archipel pour tenter de 
tirer parti de coûts de production plus compétitifs et de la 
relative faiblesse du yen. 
    Honda  7267.T  assemble ainsi sur certains sites japonais 
son petit modèle compact Fit à destination de l'Amérique du Nord 
et la Jazz pour l'Europe, en attendant d'y construire la version 
hybride de son Accord pour les Etats-Unis.  
    "Cela devrait améliorer leurs marges, à la fois en tirant 
parti de la faiblesse du yen et de l'amélioration de l'effet de 
lever opérationnel", commente Chris Turner, analyste de CLSA, à 
propos des constructeurs concernés par ce mouvement de 
relocalisation. 
    "Quand on cherche où il existe des capacités de production à 
l'arrêt et utilisables, on arrive au Japon", ajoute-t-il.  
     
 
 (Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant