Nintendo: NX, Miitomo et Pokemon pour embellir 2016-2017 après une mauvaise année

le
0
Nintendo: NX, Miitomo et Pokemon pour embellir 2016-2017 après une mauvaise année
Nintendo: NX, Miitomo et Pokemon pour embellir 2016-2017 après une mauvaise année

Nintendo avait prévenu, les résultats de l'exercice passé ne sont pas glorieux, mais la maison mère de Mario promet une année 2016-17 meilleure grâce à une nouvelle console appelée NX, quatre "applis" en plus de Miitomo et aux 20 ans des jeux Pokémon.Le bénéfice net du pionnier japonais du loisir numérique a dévissé de 60% durant l'exercice bouclé en mars, plafonnant à 16,5 milliards de yens (132 millions d'euros au cours actuel).Le groupe n'en est pas moins optimiste pour l'avenir."Nous projetons de commercialiser le concept de console de jeu NX (nom temporaire) au Japon et à l'étranger en mars 2017", a écrit Nintendo.Le créateur de la série de jeux Zelda a intégré cette annonce dans la partie présentant les raisons pour lesquelles il espérait un doublement de son bénéfice net annuel en 2016-2017 à 35 milliards de yens.NX, nouveau modèle de salon dont on ne sait encore rien, doit venir remplacer la Wii U qui n'a jamais vraiment réussi à trouver un public, contrairement à la précédente Wii.Seulement 12,8 millions d'exemplaires de Wii U ont trouvé preneurs depuis le lancement en novembre 2012. Nintendo n'espère pas écouler plus de 800.000 Wii U en 2016-17, ce qui semble signer la fin de cette gamme. Sony a fait bien mieux avec sa PS4 commercialisée plus tard. Nintendo, qui triomphait durant la précédente décennie, souffre ces dernières années. Les ventes de consoles et de jeux sont freinées par la concurrence des smartphones qui accaparent le temps des joueurs potentiels avec des divertissements certes moins spectaculaires mais moins chers aussi.La maison centenaire a eu beau se féliciter des bonnes ventes des jeux "Splatoon" et "Super Mario Maker" pour la Wii U, ou du succès de diverses sagas sur modèles de poche 3DS, le chiffre d'affaires du groupe n'en a pas moins chuté de 8% à 505 milliards de yens et son gain d'exploitation de 33% à 33 milliards en 2016-17. Le groupe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant