Nintendo déçoit avec le prix de sa console Switch

le
0
    * Même prix que pour la Wii U aux Etats-Unis 
    * Au Japon, la Switch 20% plus cher que la Wii U 
    * Prix jugé trop élevé au regard du nombre de jeux 
    * L'action perd plus de 5% 
 
    par Makiko Yamazaki 
    TOKYO, 13 janvier (Reuters) - Nintendo  7974.T  a dévoilé 
vendredi un prix de vente supérieur aux attentes du marché pour 
sa nouvelle console de jeu Switch, ravivant ainsi les craintes 
des investisseurs que le groupe japonais de jeux vidéos ne 
puisse pas reconquérir les joueurs partis s'amuser sur les 
smartphones. 
    La Switch, un appareil hybride qui peut être à la fois 
utilisé comme console de salon en la reliant à un téléviseur et 
comme équipement mobile doté de son propre écran, sortira le 3 
mars au tarif de 299,99 dollars (281 euros) aux États-Unis et de 
29.980 yens (246 euros) au Japon.  
    Aux Etats-Unis, ce tarif est le même que celui de la 
devancière de la Switch, la Wii U, lancée en 2012. Mais au 
Japon, la Switch est plus chère que la Wii U de 20% environ.  
    L'action Nintendo a chuté de 5,75% à 23.750 yens à la 
clôture de la Bourse de Tokyo, en réaction à l'annonce du prix 
vente de la nouvelle console. L'indice Nikkei  .N225  a lui 
gagné 0,80%. 
    "La console aurait reçu un meilleur accueil à environ 
25.000" souligne Fumio Matsumoto (Dalton Capital). "La machine 
peut être utilisée à la fois comme une console de salon et comme 
un appareil de poche, ce qui pourrait justifier dans une 
certaine mesure son prix mais il n'y a pas suffisamment de 
titres pour justifier ce prix de départ", fait-il valoir. 
    Le groupe japonais, qui a débuté au 19e siècle dans la 
fabrication de cartes à jouer, mise sur la Switch pour relancer 
ses bénéfices, très dépendants des ventes de console. 
    La console reste en effet son coeur de métier et le groupe 
de Kyoto est entré véritablement sur le segment du jeu vidéo sur 
mobiles seulement l'an dernier avec le titre "Super Mario Run" 
lancé en décembre exclusivement sur l'iPhone et l'iPad d'Apple 
 AAPL.O . 
    Sa console Wii, sortie en 2006, a séduit les joueurs 
occasionnels, permettant aux bénéfices d'atteindre des sommets. 
Mais celle qui lui a succédé, la Wii U, a déçu en raison 
notamment de l'absence de titres populaires et de la migration 
des consommateurs vers les jeux pour smartphones, amenant 
Nintendo à accuser trois exercices annuels dans le rouge jusqu'à 
fin mars 2014.  
    Selon les analystes, la Switch devrait proposer aux amateurs 
une gamme de jeux plus étoffée que la Wii U, la nouvelle console 
étant dotée d'une puce basée sur l'architecture du fondeur ARM 
Holdings, celle qui équipe la plupart des smartphones.  
    D'après Nintendo, une cinquantaine d'éditeurs de jeux 
développent actuellement quelque 80 titres pour la Switch, dont 
huit seront disponibles à la sortie de la console au Japon, 
notamment la franchise Zelda.  
    Le groupe de Kyoto s'est fixé pour objectif de vendre deux 
millions d'exemplaires de la Switch d'ici fin mars.  
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid 
Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant