Nîmes : Maoulida veut savoir pour sa bandelette

le
0
Nîmes : Maoulida veut savoir pour sa bandelette
Nîmes : Maoulida veut savoir pour sa bandelette
Averti pour avoir sorti l'une de ses fameuses bandelettes après son but contre Angers vendredi dernier, Toifilou Maoulida ne digère pas ce carton jaune et aimerait en comprendre la raison.

C'est devenu une habitude depuis son passage à l'Olympique de Marseille, entre 2005 et 2007. A chaque fois que Toifilou Maoulida marque un but, il sort de sa chaussette une bandelette sur laquelle il a pris le soin d'écrire un message avant le match. Une célébration propre au Mayottais qui ne lui avait jamais valu aucune remontrance, avant vendredi dernier et le carton jaune sorti par M.Perreau Niel à l'attention de l'attaquant de 35 ans après que ce dernier ait ouvert le score au quart d'heure de jeu. Surpris, Maoulida a longuement cherché à savoir auprès de l'arbitre pourquoi il avait été averti pour avoir sorti sa bandelette, comme il a l'habitude de le faire depuis près de neuf ans. Après la rencontre, remportée 3-2 par les Crocodiles face à Angers (1ere journée de L2), l'ancien joueur du SC Bastia n'avait toujours pas décoléré.

« Une règle pour moi, c'est bizarre »

« Dans tout ma carrière, je n'ai jamais pris de carton jaune pour mes bandelettes. Je n'ai jamais fait de publicité dans mes bandelettes, c'est pour mes supporters, c'est pour ceux que j'aime, donc j'aimerais que l'on m'explique », pestait au micro de beIN Sports Maoulida, dont la bandelette s'adressait cette fois à ses amis bastiais. « Je n'ai vraiment pas compris mon carton jaune pour avoir montré ma bandelette. Je suis le seul à faire les bandelettes. C'est pour mes amis, pour mes ''frate''. Si on me met une règle que pour moi, c'est bizarre. Dessus, il était écrit ''Pour mes amis de Bastia''. » Le nouvel attaquant de Nîmes (il est arrivé au Mercato) a promis qu'il n'en resterait pas là. Et ferait tout pour obtenir des explications.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant