Nîmes : Le président Perdrier s'en va

le
0

Dans un communiqué de presse, Christian Perdrier a annoncé ce lundi après-midi qu’il quittait la présidence du Nîmes Olympique.

Christian Perdrier avait de l’ambition. Après l’exploit réalisé par les Crocos, qui se sont maintenus en Ligue 2 assez aisément malgré une pénalité de huit en points au début de saison, le président du club gardois parlait déjà d’avenir dans l’élite. Mais ce lundi, à la veille de son retour de vacances, Christian Perdrier a annoncé son départ dans un communiqué de presse publié par le Midi Libre. « C'est le regard haut et le cœur très chaud que j'ai pris la décision de quitter le Nîmes Olympique. En tant qu’actionnaire majoritaire, M.Rani Assaf a décidé de mettre toutes ses compétences au service du NO dans la réalisation de cette deuxième étape. Dans le cadre de cette nouvelle gouvernance, j’ai pris la décision de stopper cette formidable aventure humaine et ainsi permettre la mise en place d’un Président qui correspondra pleinement au profil recherche pour ce nouvel objectif », peut-on y lire. D’après Midi Libre, Christian Perdrier, qui avait pris les rênes des Crocos en novembre 2014 après le départ de Jean-Marc Conrad en pleine affaire de matchs présumés truqués, serait en conflit avec Rani Assaf, l’actionnaire majoritaire du club gardois. Ce dernier lui reprocherait les lourds déficits des deux dernières saisons (1,8 M€ en 2014-15 et plus d’ 1 M€ sur la saison qui vient de se terminer). Maintenu en Ligue 2 et réconcilié avec un public parmi les plus fidèles de la division, le Nîmes Olympique va donc à nouveau devoir affronter une petite crise interne avant d’attaquer le prochain exercice.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant