Nîmes : Conrad démissionne

le
0
Nîmes : Conrad démissionne
Nîmes : Conrad démissionne
Jean-Marc Conrad, le président de Nîmes, a annoncé ce vendredi sa démission dans un communiqué. Il entend ainsi " protéger les intérêts de son club ", explique-t-il.

Jean-Marc Conrad (50 ans) jette l'éponge. Interdit d'exercer dans le cadre de l'enquête sur l'affaire des matchs de Ligue 2 présumés truqués de la saison dernière, le président du Nîmes Olympique (L2), a annoncé ce vendredi sa démission dans un communiqué. « J'ai pris la décision de démissionner de mes fonctions de président de Nîmes Olympique. Cette décision, à laquelle je n'ai pas été contraint, ne tend qu'à protéger les intérêts de mon club », déclare celui qui avait racheté le club en début d'année 2004 avec un groupe d'investisseurs dont faisait partie Serge Kasparian. Mis en examens jeudi pour « corruption active ou passive » au même titre que Jean-François Fortin, Kadour Mokkedel, Michel Moulin et Franck Toutoundjian, Conrad, également placé sous contrôle judiciaire, est soupçonné d'avoir arrangé ou d'avoir tenté d'arrangé plusieurs matchs de L2 la saison dernière afin de permettre à son équipe de se maintenir (les Nîmois ont terminé quinzièmes).  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant