Nîmes arrache un succès heureux et s'éloigne de la zone rouge

le
0

par Quentin Migliarini (iDalgo)

Metz a concédé une cruelle défaite sur le terrain de Nîmes (2-1) en clôture de la 27e journée de Ligue 2, lundi. Les Grenats auraient pu espérer mieux avec davantage de précision devant le but (6 tirs cadrés). Car si la possession est pour les locaux en première période (52%-48%), les occasions franches, elles, sont lorraines. Gomes est le premier à s'illustrer sur coup de pied arrêté, mais son coup franc heurte le montant de Michel, complètement battu (10e). Un quart d'heure plus tard, Nîmes perd son meilleur atout offensif, Anthony Koura, sur blessure. Tout semble indiquer que les Messins vont ouvrir le score les premiers, mais la rentrée de Toifilou Maoulida coïncide avec le temps fort des Crocos, déterminés à reprendre le dessus dans cette rencontre. C'est finalement sur corner que cela se produit. Briancon, bien placé à la retombée du ballon, détourne celui-ci de la tête dans le petit filet opposé (39e). Au retour des vestiaires, la domination territoriale des Nîmois accouche de plusieurs situations dangereuses, trop rarement transformées en occasions franches. Metz, en revanche, exploite l'ensemble de ses occasions, et finit par égaliser sur une nouvelle phase arrêtée. Diallo imitant son homologue nîmois à la perfection en détournant du pied droit un coup franc parfaitement tiré par Kaboré (55e). Plusieurs vagues offensives, consécutives à l'égalisation, obligent le dernier rempart de Nîmes, Michel, à rester vigilant (80e, 86e). Déterminant, puisque Cissokho délivre finalement les siens dans les arrêts de jeu (92e), provoquant la joie immense de son président. Metz reste accroché à la cinquième place, Nîmes prend ses distances avec la zone rouge.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant