Nikon touché par la chute des appareils photo

le
0
Le japonais peine à trouver la riposte face à l'utilisation des smartphones pour prendre des photos numériques.

À la plage ou à la ville, les smartphones détrônent les appareils photo. Nikon, un des leaders mondiaux du secteur, vient de tirer la sonnette d'alarme. À l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a revu à la baisse ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice pour son exercice clos au 31 mars 2014. Il a notamment réduit de 23 % (soit près de 400 millions d'euros) ses perspectives de gains. Dans le même temps, le groupe a annoncé un recul de 72 % de son bénéfice pour le deuxième trimestre, qui chute à 33 millions d'euros. Ces annonces ont pris le marché à contre-pied. Le titre a été sévèrement sanctionné vendredi à la Bourse de Tokyo, enregistrant une baisse de près de 15 % pour atteindre son plus bas depuis dix-neuf mois.

Nikon, à l'image des autres géants japonais de la photo (Canon, Olympus, Sony...)...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant