Nike et Adidas s'arrachent le maillot des Bleues aux JO 

le
0
L'équipe de France de football féminin devra participer aux Jeux olympiques de Londres de 2012 sous les couleurs d'Adidas, équipementier du CNSOF. Or, son officiel n'est autre que Nike.

Le contrat mirobolant de 42,6 millions d'euros par an signé entre la Fédération française de football (FFF) et Nike va-t-il se dégonfler comme une vieille baudruche ? Les filles de l'équipe de France de foot ont involontairement donné un bon coup de canif dans le ballon en se qualifiant, contre toute attente, pour les Jeux olympiques de 2012.

Rappel des faits : en 2008, Noël Le Graët, alors vice-président de la FFF, signe le «contrat du siècle» avec Nike : 320 millions pour la période 2011-2018. Cette négociation sera l'argument de son élection au poste de président. À ce prix-là, Le Graët cède l'équipement des équipes nationales. Et patatras, voilà que l'équipe de France féminine, devenue chouchoute du ballon rond en France, gagne sa place aux Jeux de Londres.

Problème : toutes les équipes olympiques françaises - foot, basket, athlétisme - doivent participer aux JO sous les couleurs d'Adidas, l'équipementier du Comité national olympique du sport...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant