Nike bat le consensus, bond des ventes en Europe

le
0

(Actualisé avec prévision de marge, commentaire analyste, cours de Bourse) 25 septembre (Reuters) - Nike NKE.N , le numéro un mondial des articles de sport, a publié jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à une forte demande qui lui a permis d'augmenter ses prix, y compris en Europe où son chiffre d'affaires a bondi de 25%. Nike, dont l'action s'adjugeait 6,5% dans les échanges d'après-Bourse, a pu améliorer sa marge brute à 46,6% sur les trois mois au 31 août, premier trimestre de son exercice fiscal décalé, contre 44,9% un an plus tôt. Il attend au total une amélioration de 125 points de base de sa marge sur l'ensemble de l'exercice 2015. Le bénéfice net du groupe américain a atteint 962 millions de dollars (754 millions d'euros) sur son premier trimestre, soit 1,09 dollar par action, contre 779 millions (86 cents/action) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a totalisé 7,98 milliards de dollars contre 6,97 milliards un an plus tôt, soit une hausse de 15%. Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 88 cents et un chiffre d'affaires de 7,83 milliards, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S. Les investissements publicitaires pour la Coupe du monde de football ont manifestement porté leurs fruits, même en Europe où le groupe est concurrencé frontalement par Adidas ADSGn.DE . Le Mondial brésilien, en juin et juillet, était le premier où Nike parrainait davantage d'équipes que son rival allemand, qui a été contraint d'avertir sur ses résultats en juillet. Alors que Nike a maintenu sa part de marché en Europe à environ 12% en 2013, Adidas a vu la sienne descendre à 12,6% contre 13,2% en 2012, selon les données Euromonitor International. "En fait il n'y a pas photo, Adidas est dans le dur, Reebok est dans le dur", commente Brian Yarbrough, analyste chez Edward Jones. Le chiffre d'affaires a augmenté de 12% en Amérique du Nord sur le trimestre à fin août et de 25% en Europe occidentale, hors effet de change. Dans les marchés émergents, la hausse a été de 10%. Les commandes pour les chaussures et vêtements de la marque à la virgule pour livraison entre septembre et janvier ont augmenté globalement de 14%, hors effet de change. Avant les résultats, l'action avait fini en repli de 1,35% à 79,75 dollars à Wall Street, en ligne avec le marché. Le titre affiche une progression de plus de 15% sur un an. (Devika Krishna Kumar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant