Nike anticipe une accélération de sa croissance d'ici 2020

le
0
NIKE TABLE SUR UNE ACCÉLÉRATION DE SA CROISSANCE D'ICI CINQ ANS
NIKE TABLE SUR UNE ACCÉLÉRATION DE SA CROISSANCE D'ICI CINQ ANS

(Reuters) - Nike prévoit une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires au cours des cinq prochaines années, le premier équipementier sportif mondial pariant sur la vigueur de ses ventes en ligne, de ses articles à destination des femmes et de la marque Jordan.

Lors d'une conférence pour investisseurs mercredi, le groupe américain a dit s'attendre à une progression de son chiffre d'affaires de 63% pour atteindre 50 milliards de dollars (43,6 milliards d'euros) lors de l'exercice fiscal 2020.

Ses ventes ont augmenté de 52,2% au cours des cinq dernières années pour s'élever à 30,6 milliards de dollars lors de l'exercice clos en mai 2015.

Nike s'attend à un quasi-doublement de ses ventes d'articles pour femmes, qui passeraient de 5,7 milliards de dollars en 2015 à 11 milliards en 2020.

Les ventes sur internet, qui rapportent pour l'instant à peine plus d'un milliard de dollars par an, devraient bondir à 7 milliards en 2020.

Nike a aussi prévu de développer sa marque Jordan, essentiellement implantée aux Etats-Unis et dans le domaine du basket-ball, car l'équipementier perçoit un potentiel de forte croissance en Europe occidentale et en Chine, a dit Trevor Edwards, président de Nike Brand et responsable à ce titre du développement des marques du groupe à travers le monde.

Le chiffre d'affaires de la marque Jordan est attendu par Nike à 4,5 milliards de dollars en 2020.

Les ventes de Nike en Chine ont augmenté de 30% au cours du trimestre qui s'est achevé en août et Trevor Edwards a dit s'attendre à ce qu'elles continuent de progresser à un "rythme assez important", alors que la plupart des autres distributeurs souffrent du ralentissement de la deuxième économie mondiale.

L'action Nike a fini la séance de mercredi à Wall Street sans changement à 125,84 dollars. Elle affiche une progression de près de 31% cette année.

(Sruthi Ramakrishnan et Subrat Patnaik à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant