Nigeria-Une trentaine de morts dans deux attentats dans le Nord

le , mis à jour à 22:24
0

(actualisé avec deuxième attentat, précisions) KADUNA, Nigeria, 7 juillet (Reuters) - Deux attentats suicide ont fait une trentaine de morts mardi dans le nord du Nigeria où la violence ne faiblit pas, a-t-on appris auprès de témoins et de sources officielles. Un attentat à la bombe a fait au moins 25 morts et 32 blessés mardi matin à la périphérie de Zaria, ville de l'Etat de Kaduna, où trois hommes armés ont également ouvert le feu sur des fonctionnaires, selon le gouverneur local et des témoins. La bombe a explosé dans un bâtiment administratif de Gogarawa, quartier en lisière de Zaria, a précisé un journaliste nigérian qui se trouvait sur les lieux. Une foule s'y était rassemblée pour saluer la nomination d'un nouveau responsable. "Trois hommes armés et vêtus de noir ont ouvert le feu dans le secrétariat au moment où je fuyais les lieux", a dit à Reuters un fonctionnaire local. Cet assaut n'a pas été revendiqué, mais il porte la marque du groupe djihadiste Boko Haram, qui a multiplié les attentats ces dix derniers jours. Presque simultanément, une kamikaze a tué quatre personnes à un point de passage tenu par l'armée à Sabon-Gari, une localité de l'Etat de Borno, dans le nord-est nigérian. La semaine dernière, plus de 200 personnes ont été tuées dans une série d'attentats. L'un d'entre eux a fait 44 morts dimanche à Jos. La dernière grande attaque dans l'Etat de Kaduna s'était produite en juillet 2014. Quatre-vingt-deux personnes avaient alors péri dans des attentats suicides. (Garba Mohammed; Eric Faye, Simon Carraud et Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant