Nigeria : une secte islamiste revendique une série d'attentats

le
0
Les attaques perpétrées dimanche par le groupe Boko Haram ont fait 40 morts. Elles visaient notamment des églises pendant les célébrations chrétiennes de la Nativité. Avec une vidéo BFM TV

La fête de Noël a été endeuillée dimanche au Nigeria par une série d'attentats qui ont fait au moins 40 morts, dans un pays en proie à des violences religieuses récurrentes. L'attentat le plus meurtrier, contre une église catholique de Madalla, près d'Abuja, a fait au moins 35 morts à la fin de la messe de Noël. L'attentat a provoqué des scènes de chaos et endommagé l'église Sainte-Theresa. Des jeunes en colère ont allumé des feux et menacé d'attaquer un commissariat de police des environs. Les policiers ont tiré en l'air pour les disperser et fermé un grand axe routier.

Un peu plus tard, un second attentat a visé une église évangélique de Jos. «Une bombe a explosé à l'église Mountain of fire. Un policier qui surveillait l'église a été tué et trois véhicules ont brûlé», a déclaré un porte-parole du gouverneur de l'Etat du Plateau, dont Jos est la capitale. Jos, située à la rencontre du nord majoritairement musulman et du sud à dominante chrétie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant