Nigeria-Londres et Washington craignent des fraudes électorales

le
1

LONDRES, 30 mars (Reuters) - Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont fait état lundi de "signes troublants" de manipulations lors du dépouillement des suffrages exprimés lors des élections législatives et présidentielle qui se sont déroulées samedi et dimanche au Nigeria. "Jusqu'ici, nous n'avons vu aucune preuve d'une manipulation systématique du processus. Mais il y a des signes troublants selon lesquels le dépouillement, le décompte final des voix, pourrait faire l'objet d'ingérences politiques délibérées", disent le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond, dans un communiqué commun. (Stephen Addison, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 30 mar 2015 à 16:20

    Ça c'est pas un scoop.