Nigeria: le chef de Boko Haram assure être en vie dans une vidéo

le
0
Nigeria: le chef de Boko Haram assure être en vie dans une vidéo
Nigeria: le chef de Boko Haram assure être en vie dans une vidéo

Annoncé plusieurs fois mort par l'armée nigériane, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, assure pourtant être toujours vivant et affirme même avoir établi un «califat islamique», dans les villes sous son contrôle, dans une nouvelle vidéo obtenue jeudi par l'AFP.

Shekau, qui a la même apparence physique que dans les vidéos précédentes, qualifie l'annonce de sa mort par l'armée de «propagande». «Je suis toujours vivant. Certains se demandent si Shekau a deux âmes. Non, je n'ai qu'une âme, au nom d'Allah» dit-il.

«Me voilà, en vie. Je ne mourrai que le jour où Allah m'ôtera le souffle», déclare le chef du groupe islamiste dans une vidéo de 36 minutes. Boko Haram «dirige notre (...) califat islamique» et y applique les châtiments prévus par la charia, la loi islamique, ajoute celui  qui a accédé à une notoriété mondiale en revendiquant par une vidéo l'enlèvement en avril de plus de 200 lycéennes à Chibok (nord-est). Un rapt qui a suscité une indignation internationale.

La vidéo montre la lapidation à mort d'un homme accusé d'adultère, l'amputation d'une main d'un homme accusé de vol, et l'administration d'un châtiment de cent coups de fouet à un jeune homme et une jeune femme accusés de «fornication».

Un «imitateur»?

Par deux fois déjà, en 2009 et en 2012, des sources nigérianes avaient annoncé la mort de l'ennemi numéro 1 des autorités. Mais à chaque fois, Boko Haram avait répondu en diffusant des vidéos montrant un homme affirmant être Shekau. Finalement, la semaine dernière, l'armée nigériane a confirmé pour la toute première fois que Shekau était bel et bien mort - sans préciser quand - et que l'homme qui se faisait désormais passer pour lui dans les dernières vidéos publiées par le groupe islamiste avait également été tué lors d'affrontements avec des soldats dans le nord-est

du Nigeria. 

VIDEO. Nigeria : le chef de Boko Haram assure être en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant