Nigeria-L'armée a détruit dix camps de Boko Haram

le , mis à jour à 00:02
0

(Actualisé avec précisions) LAGOS, 17 mai (Reuters) - L'armée nigérianne a annoncé dimanche avoir détruit dix camps de Boko Haram construits dans la forêt de Sambisa, dans l'Etat de Borno, où se situe le dernier bastion de la secte islamiste. Dans un communiqué, l'armée dit qu'un grand nombre de combattants de Boko Haram ont été tués dans l'opération. Un soldat nigérian a quant à lui trouvé la mort dans l'explosion d'une mine. Elle dit également avoir capturé de nombreux véhicules blindés et des canons antiaériens. Des milliers de personnes ont été tuées et des millions d'autres ont été déplacées depuis les début de l'insurrection menée par Boko Haram qui a contrôlé un temps un territoire aussi vaste que la Belgique. Avec le soutien d'Etats voisins, le Tchad, le Niger, et le Cameroun, les forces gouvernementales nigériannes ont peu à peu repris du terrain aux combattants islamistes, les repoussant jusqu'à la forêt de Sambisa, dans le nord-est du pays. Boko Haram a toutefois lancé une contre-offensive la semaine dernière, tentant notamment par deux fois de reprendre Maiduguri, capitale régionale et principale ville de l'Etat de Borno. (Ed Cropley,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant