Nigeria-Buhari promet de tout faire pour sauver les lycéennes

le
0

ABUJA, 14 avril (Reuters) - Le futur président nigérian Muhammadu Buhari a promis mardi de faire le nécessaire pour obtenir la libération des quelques 200 lycéennes enlevées il y a un an par les islamistes de Boko Haram à Chibok, dans le nord-est du pays, sans toutefois laisser d'illusion sur leur sort qui a ému le monde entier. "Nous ne savons pas si les filles de Chibok peuvent être secourues. On ignore ce qu'elles sont devenues. Bien que je le souhaite au plus haut point, je ne peux pas promettre que nous les trouverons. Mon gouvernement fera tout ce qui est en son pouvoir pour les ramener", dit-il dans un communiqué, ajoutant que son approche sera différente de celle du président sortant Goodluck Jonathan. Elu il y a deux semaines après avoir fait campagne pour plus de fermeté à l'égard de Boko Haram, Muhammadu Buhari prendra ses fonctions fin mai dans le cadre de la première alternance démocratique de l'histoire du Nigeria. Un défilé est prévu mardi à Abuja pour le premier anniversaire de l'enlèvement des lycéennes de Chibok. (Alexis Akwagyiram, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant